Un site de Le STIF avec Préfet de la région ile-de-France Région Ile de France Régie autonome des transports parisiens

Le projet en bref

Le prolongement du Métro ligne 1 à Val de Fontenay

La ligne 1 du métro, entièrement automatique, relie La Défense à Château de Vincennes, en traversant Paris sur un axe ouest-est. Le projet consiste à prolonger le Métro ligne 1 à l’est, de l’actuel terminus Château de Vincennes jusqu’à la station Val de Fontenay, avec la création de trois nouvelles stations.

Trois variantes de tracé ont été soumises à l’avis du public, dans le cadre de la concertation, qui s’est déroulée du 10 novembre au 10 janvier 2015. Elle a été menée sous l’égide d’une garante, Mme Claude Brévan, nommée par la Commission nationale du débat public (CNDP).

Le 8 juillet 2015, le Conseil du STIF a adopté le bilan de la concertation du prolongement du Métro ligne 1 à Val de Fontenay et a décidé  de poursuivre les études sur la base de :
deux variantes de la station Rigollots (est et ouest), et proposer à l’issue des études de schéma de principe, la variante retenue ;
une station terminus à Val de Fontenay Est garantissant une bonne qualité de correspondance sur le pôle de Val de Fontenay avec les RER E et A et le prolongement du tramway T1 et le futur Métro ligne 15 Est ;
un approfondissement du tracé 1 passant par la station intermédiaire Grands Pêchers et du tracé alternatif desservant le carrefour de Verdun et permettant un terminus à Val de Fontenay Est, puis  proposer dans le cadre du schéma de principe, la variante retenue.

Lors de la commission de suivi du 19 octobre 2016 réunissant les partenaires et les élus concernés par le prolongement, le STIF a présenté les conclusions des études sur les variantes de station intermédiaire menées depuis un an avec la RATP et expliqué le choix du tracé passant par la station Grands Pêchers.

L1VDF_carte-projet_201016Carte générale du projet

>> Objectifs
>> Calendrier et coût
>> Acteurs
>> Travaux

Retour haut de page
Prolongement du Métro ligne 1 à Val de Fontenay